Catégories
général

Dernier jour au Chili

C’est clair qu’on aura pas fait de vieux os dans le coin, mais c’était sympa! Enfin, quoique… C’est haut ici! Et c’est un peu le désert aussi! Bref, voici un peu plus de détails sur ces deux derniers jours:

Lundi 3 octobre, nous sommes allés visiter les environs de San Pedro de Atacama. Départ en milieu d’après-midi pour la Cordillère du Sel, la Vallée de la Lune, la Vallée de Mars… Des sites qui, comme leurs noms l’indiquent, vous donnent l’impression d’être sur une autre planète. Des paysages fantastiques à vous couper le souffle (et aussi à cause de l’altitude, plus de 3000 mètres), des statues de pierre (salut Pierre!) créés par l’érosion du gel et du vent, un coucher de soleil splendide sur les volcans au loin…

Aujourd’hui, mardi 4 octobre, réveil à 3h15 (du matin!) pour aller voir des geysers à 2 heures de route. Pourquoi si tôt? Parce qu’avant l’aurore (salut Aurore!) il fait froid, -10°C, donc la vapeur sortant de terre fait de belles volutes de fumée. Et comme nous étions à plus de 4000 mètres, l’eau bout à 90°C. D’ailleurs c’est bien pratique pour les œufs à la coque du petit-déjeuner. Plus tard le soleil se lève enfin et température monte rapidement. Assez pour aller se baigner dans les eaux tempérées des geysers, ce que nous avons fait! Oui, mesdames et messieurs, il nous a fallu un peu de motivation mais on l’a fait. Le plus dur est de ressortir, c’est dur de marcher sur la glace pieds nus!

Bon, parlons un peu du Chili, pour le peu qu’on n’a pu en apprendre… Pour commencer, il y a 6 heures de décalage avec l’Europe (comme la Bolivie d’ailleurs). Ensuite, ce pays à vraiment l’air vraiment sûr. Il est vrai que nous ne sommes plus sous la dictature de Pinochet, et cela se sent. Les gens ont l’air pas trop stressés, la vie est tranquille.

Une réponse sur « Dernier jour au Chili »

Salut vous 2. Vos lecteurs sont tellement absorbés par leurs occupations utiles ou inutiles qu’ils ne savent pas quoi écrire comme commentaires. Je fais une pause, car j’ai la visite de “Chiemse” la chatte de Céline! Nous vivons dans 2 mondes différents: ceux qui voyagent et découvrent l’aventure(il n’y a que ça d’authentique) et les autres qui sont obligés de travailler pour gagner des sous en rêvant et réfléchissant où et comment ils pourront les claquer, tout en restant collés derrière leur écran.
J’essaie de m’imaginer vos paysages, vos voyages, il manque des photos des gens du pays, des autochtones, il nous manquent évidemment les senteurs et cette chaleur humaine. Regardez bien, ces gens ont tant de choses à nous apprendre, à partager, à nous donner, ne serait-ce qu’un sourire.
Merci pour tout le temps que vous consacrez à nous faire rêver.
Affectueusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.